Vivre en Suisse: Information et conseil en ligne  

A propos du lancement de migraweb.ch

Après un an et demi de travail, le team de migraweb a aujourd'hui officiellement lancé son site. Lors de la conférence de presse, Adrian Wymann, chef de la section Travail et Intégration de l'Office fédéral des migrations, a souligné que l'information en langue maternelle était un moyen efficace pour contrer les malentendus qui enrayaient souvent l'intégration des immigré-e-s et qu'elle permettait de promouvoir l'égalité des chances entre la population suisse et la population étrangère.

Le professor Antonio da Cunha, président de l'Association Web for Migrants, a fait remarquer que les migrants étaient arrivés à l'ère des nouveaux moyens de communication en catimini et qu'ils se servaient aujourd'hui des ordinateurs et de l'internet au même titre que la population indigène. Mais pour beaucoup d'entre eux, au lieu de les rapprocher de la Suisse, le web les ancreraient de manière permanente dans leurs pays d'origine - puisqu'ils communiquaient principalement avec leurs familles et leurs amis restés au pays et  se servaient presque uniquement de pages web dans leurs langues maternelles respectives. En utilisant les langues des immigrés pour communiquer des contenus suisses, migraweb.ch entre dans leur univers et leur ouvre un accès immédiat au quotidien suisse.

Sans connaissances du pays d'arrivée, pas d'intégration, a constaté Emine Sariaslan, présidente du Forum pour l'intégration des migrantes et des migrants FIMM Suisse. Ces connaissances seraient le résultats d'informations "bien" comprises. Les nouveaux arrivants et les personnes en situations de crises ne pourraient se passer de la communication dans leur langue maternelle. "De fait", dit-elle "les personnes qui bénéficient de conseil et d'informations dans leur langue au sujet des structures juridiques complexes, de l'école, des soins de santé, de la toxicomanie ou de la sexualité, par exemple, se sentent en plus grande sécurité. Elles se sentent capable de prendre en main leur vie en Suisse."

Communiqué de presse
Contribution d'Adrian Wymann
Contribution d'Antonio da Cunha
Contribution d'Emine Sariaslan
Contribution d'Ursula Dubois

 Permalink

Comments

No new comments allowed (anymore) on this post.

News

Connexion

Archive

Nouvelles recherches