Vivre en Suisse: Information et conseil en ligne  

Violences domestiques et sexuelles

Il existe de nombreuses formes de violences contre les femmes. La violence domestique affecte les femmes dans leurs rôles d'épouses et de partenaires. La violence sexuelle atteint les femmes dans les espaces publics, dans leur vie quotidienne, sur leur lieu de travail et dans leurs loisirs. En tant que filles, elles peuvent être soumises à des mariages forcés et à des mutilations génitales féminines. Mais la traite des femmes et la prostitution forcée sont également des sujets d'actualité en Suisse.

Pour les migrantes, il est souvent deux fois plus difficile de se défendre contre les attaques. Leur statut de résidente dépend souvent du permis de séjour de l'époux, du partenaire ou du père. Une séparation ou une coupure d'avec le clan familial peut signifier la perte du permis.

En Suisse, les migrantes ont aussi le droit à la protection contre toute forme de violence.

  • La violence domestique ou sexuelle est toujours une infraction pénale.
  • La norme de protection contre la violence met également en main des femmes étrangères, des instruments contre la violence, les menaces et le harcèlement criminel d'un parent proche (époux, partenaires, pères ou frères).
  • La Loi sur l'aide aux victimes prévoit, entre autres, que les droits des femmes ayant des ressources financières limitées et peu de connaissances linguistique soient respectés. Grâce à cette loi, les femmes violentées ont droit à une aide d'urgence et peuvent compter sur un soutien à long terme assuré par les centres LAVI (Loi sur l'Aide aux Victimes d'Infractions). Elles peuvent bénéficier d'une participation aux frais d'assistance pour des soins de longue durée, ainsi que d'une indemnisation et d'une réparation. De plus, la loi garantit une procédure gratuite.

Autour du thème: Violence domestique, Violence sexuelle, Traumatisme

Liens:

Retour