Vivre en Suisse: Information et conseil en ligne  

En situation de crise

Lors d'escalade de la violence, n'hésitez pas à agir. Faites confiance à vos instincts et partez dès que vous sentez la tension monter. Même en cas d'agression sexuelle et de viol, il faut agir immédiatement. Les jeunes femmes qui craignent un mariage forcé ne doivent pas non plus hésiter. En cas de danger de mutilations génitales, les mères, parents, amis ou connaissances qui veulent protéger une jeune fille doivent agir sans délai.

En cas d'urgence, la police est atteignable au n° 117 et 112, l'ambulance au n° 144.

La violence domestique

En Suisse 18 centres d'hébergement offrent une protection aux femmes et aux enfants victimes de violences domestiques. Chaque année, plus de mille femmes et autant d'enfants en situation de crise trouvent refuge dans ces centres d'hébergement. 2000 autres mères et enfants, passés par ces centres d'hébergement lors de crises aiguës, ont ensuite été pris en charge par les centres LAVI (Loi fédérale sur l'Aide aux Victimes d'Infraction).
Dans les cas de violence conjugale, il est utile de se préparer à une situation d'urgence. Il vaut la peine :
  • D'enregistrer les numéros de téléphone de la police, de l'ambulance, d'un centre d'hébergement pour femmes ou d'un centre de conseil.
  • D'informer de la situation, amis ou voisins qui pourraient, en cas d'urgence, offrir l'une ou l'autre protection. 
  • Avoir un sac prêt avec des effets personnels et ceux des enfants, des documents personnels (papier d'identité, passeport, permis de séjour, etc.), des médicaments, ordonnances, cartes bancaires, jouets préférés des enfants, argent, etc.
Attention
Si votre départ est tellement précipité qu'il ne vous permet pas d'emporter vos affaires, ne retournez pas les chercher seule. Il est préférable de vous faire accompagner par la police.

En cas de viol ou d'agression sexuelle

En cas de viol, il faut demander l'aide d'un médecin le plus rapidement possible. Les services de gynécologie/obstétrique des hôpitaux publics sont ouverts jour et nuit pour les victimes de viol ou d'agression sexuelle.

La prise en charge médicale sert avant tout la santé de la victime concernée. Les blessures peuvent être identifiées et traitées. Les médecins peuvent répondre aux questions concernant d'éventuelles grossesses non désirées et peuvent prendre les dispositions qui s'imposent. Il peuvent vous informer sur ce qu'il y a lieu de faire concernant le SIDA.

L'examen médical est aussi nécessaire pour l'obtention de preuves. Pour cette raison, la visite médicale devrait avoir lieu dans les 24 heures, mais au plus tard dans les 72 heures qui suivent une agression. Même si c'est difficile, il est important de ne pas se laver ni de changer de vêtements avant la consultation médicale.

 
Recommandation
Même s'il n'est pas certain qu'une plainte soit déposée, il ne faut pas omettre d'obtenir les pièces à conviction. Il n'est pas nécessaire de déposer plainte immédiatement après les faits. Les viols et les agressions sexuelles ne sont prescrits qu'au bout de 20 ans.

Il est également possible de déposer anonymement à la police tous les indices relevés. Ce qui permettra de les conserver de manière adéquate. Ces indices peuvent également être transmis anonymement dans un centre LAVI (Loi fédérale sur l'Aide aux Victimes d'Infraction).

Attention
Si une plainte est déposée, elle ne peut plus être retirée. Elle sera toujours suivie d'une procédure pénale, même si elle n'est pas déposée immédiatement après les faits.

En cas de mariage forcé

Zwangsheirat.ch offre consultation et accompagnement gratuits aux victimes. Le but est de trouver ensemble des solutions pour faire face à la situation.

Zwangsheirat.ch peut être atteint confidentiellement par téléphone, n° 021 540 00 00 ou par E-Mail: info@zwangsheirat.ch (réponse garantie).

En cas de danger de mutilations génitales féminines

Terre des Femmes Suisse contribue à une première estimation de la situation et propose des centres de consultation et des experts locaux:  info@terre-des-femmes.ch ou 031 311 38 79.

Liens:

Retour