Vivre en Suisse: Information et conseil en ligne  

Drogues illégales

En Suisse, l’héroïne, la cocaïne, l’estasy, les amphétamines, le cannabis etc... sont considérés comme des drogues illégales. La Loi sur les stupéfiants (LStup) stipule que la consommation, la possession, la production et la vente de ces substances sont punissables. Toutes les drogues illégales sont répértoriées dans le registre des stupéfiants interdits.  

En 2006, 39'000 personnes ont été dénoncées pour consommation de drogues. La plus grande partie d’entre elles pour consommation de cannabis. La cocaïne et l’héroïne suivent respectivement en deuxième et troisième position.
 

Cannabis

Le cannabis est considéré comme une drogue douce. Cependant sa consommation n’est pas sans danger.
  • Chez le grand consommateur de cannabis, une diminition de la capacité d’attention et mémoire est possible.
  • Le cannabis peut précipiter l’apparition de dysfonctionnements psychiques tels que schizophrénie et troubles bipolaires, aggraver l’évolution d’une schizophrénie ou provoquer des rechutes.
  • La consommation de cannabis peut provoquer une dépendance psychique
  • En cas de consommation chronique des effets de manque sont possibles sur le plan physique.

Cocaïne

La cocaïne est l'une des drogues les plus addictives. Sa consommation peut causer très rapidement des dommages psychiques et physiques.
 

Héroïne

L'héroïne peut rendre fortement dépendant, physiquement et psychiquement. Sur ce dernier point, c'est l’une des substances les plus dangereuses. L'envie d'en reprendre pour en expérimenter à nouveau les effets peut se transformer en besoin et celui-ci mène à la perte du contrôle de la consommation. Pour finir, la personne dépendante ne consommera plus que pour combattre les symptômes de manque.

Autour du thème: Drogues, Alcool, Tabac

Liens: